Notre actualité

Accueil — Notre actualité — Nouvelles
        Menu
  • ACTU
  • 19

    Dec. 2017

cross-Arrow Icon

Focus Les Acteurs de la Mobilité et le MaaS

Les Acteurs de la Mobilité et le MaaS

voiture autonome mobilite

Un positionnement et un business model à repenser pour les acteurs de la mobilité

 

Le transport de passagers réorganisé

La réduction drastique des coûts de transport et la disparition prévue des frontières entre transport public et privé soulèvent plusieurs questions : qui sont les acteurs pouvant proposer une offre de robotaxis ? Qui aura les compétences pour couvrir l’ensemble de la chaîne de valeur du robotaxi ?

Les VTC concurrencent déjà les opérateurs de transport public dans certaines villes (à Miami, le prix d’un ticket de bus est le même que pour un trajet en UberPool : 2,5$), et se sont déjà positionnés sur le véhicule autonome en capitalisant sur leur expertise B2C. Ils doivent maintenant combler leur retard sur la gestion de flottes et sur leur connaissance des collectivités territoriales dans une approche très locale.

lyft USA Uber courses autonomes et voitures autonomes electriques

Les constructeurs automobiles traditionnels sont les mieux placés pour gérer la maintenance de véhicules qu’ils produisent eux-mêmes, et devront se lancer dans des offres MaaS « Mobility as a Service » au risque de concurrencer leurs principaux clients que seront devenus les gestionnaires de flottes. Ce mouvement est nécessaire, malgré leur retard sur le B2C (offre, relation client, app,…) pour peser dans la course au client final et éviter l’intermédiation qui mettra leur business trop à risque dans un contexte de baisse de 30% des ventes d’ici 10 ans. Volkswagen a d’ailleurs annoncé vouloir opérer des flottes de robotaxis à partir de 2021.

Les loueurs automobiles, positionnés sur les nouvelles mobilités mais très peu présents sur le véhicule autonome, sont les experts de la gestion de flottes. Le véhicule autonome améliorera considérablement leur proposition de valeur grâce à une expérience client sans couture, et ils pourront en profiter s’ils réussissent à se rapprocher des nouveaux standards de la relation client dans une perspective MaaS.

Enfin, les opérateurs de transport public, plus généralement dans une logique commerciale réactive et moins innovants que leurs nouveaux concurrents, peuvent compter sur une relation forte et historique avec les villes pour en devenir des partenaires privilégiés dans le domaine du robotaxi et de son intégration dans l’urbanisme. Ils doivent en revanche diversifier fortement une offre aujourd’hui purement B2B et focalisée sur les modes de transport traditionnels (Bus, Métro, Tramway, Train)

Keolis-voiture-autonome

Découvrez l'ensemble des analyses de Mawenzi Partners sur le véhicule autonome ici

Mawenzi Partners véhicule autonome

1 :  Lyft, Juin 2017

Mawenzi Partners cabinet de conseil en stratégie et organisation

FaLang translation system by Faboba